le logo Holcim (ex-Obourg) dans le Bassin Carrier……Le fil historique


1968 Obourg manifeste son intention d’installer une nouvelle cimenterie à Vaulx-Vignoble ….. pour cause de pénurie de craie possible dans la région montoise…. et finit par renoncer.

1972 Décision de mise en chantier des plans de secteur.

1974 Après 7 ans de négociations accord conclu entre toutes les communes du Bassin carrier et Obourg, Lemay, CCB, Cimescaut sur les réserves à exploiter jusque fin du 21 ième siècle et transposition dans les plans de secteur(1976) de ces décisions(exclusivité à l’exploitation des gisements Rive droite).

1981 CBR rachète la cimenterie de Cimescaut et la carrière, les fours verticaux et le granulat de Lemay et construit sa clinkerie en 1985.
Sortie de l’Arrêté royal sur les plans de secteur précisant notamment l’interdiction de démarrer tout nouveau gisement si ceux en cours ne son en voie d’épuisement.

1982 CBR et Cimescaut (son gisement,son matériel et son personnel qualifié) créent « Carrières d’Antoing » qu’ils décident d’exploiter ensemble.

1995 Le permis d’exploitation du gisement de Barry (500 Ha) est octroyé à la CCB pour 15 ans (qui passe convention Ceratec pour l’exploitation des terres de découverture).

1998 Les ciments français rachètent la CCB et sont eux-mêmes absorbés par Italcementi quelques années pus tard.

1999 CCB S.A. et Holcim Granulats passent un accord pour l’exploitation en commun de la carrière du Milieu et lance « Carrières du Tournaisis » pour répondre notamment à la fin de vie de la Carrière « CCB » de Gaurain, en pénurie pour alimenter sa cimenterie.
(Réalisation du tunnel sous la chaussée de Bruxelles reliant les deux carrières).

2001 Carrières d’Antoing entame la procédure de demande d’extension de son exploitation vers la sucrerie de Fontenoy notamment pour le stockage des stériles et la réalisation de ses merlons (40 Ha)(Trou de Billemont).

2008 Accord Carrières d’Antoing-Holcim pour l’exploitation en commun du futur gisement de Bruyelle.

2009 CBR veut s’emparer des parts des « Carrières d’Antoing » de Cimescaut, envisage de construire son 2ième four à Antoing et renonce pour raisons financières.

2010 La procédure de modification du plan de secteur est lancée par Holcim pour son gisement de Bruyelle, destiné à alimenter le futur four à clinker d’Obourg (en voie sèche) et celui d’Antoing.