le logo10 juin 2010


Au Collège des Bourgmestre et Echevins d’Antoing.

J’habite Calonne et je tiens particulièrement à ce que la qualité de vie dans mon village reste acceptable. Nous subissons déjà les émissions de poussières et de particules fines de CBR, Cimescaut, CCB et LMET, émissions souvent nauséabondes au point qu’en été, par vents de secteur sud, on ne peut séjourner au jardin. En outre, les vents du nord à l’est sont chargés des émanations de CCB, CIMESCAUT , LMET et RECYHOC.

La création d’une nouvelle carrière de 165 hectares en lisière ouest du village, du côté des vents dominants, produirait tout un cortège de nuisances supplémentaires : poussières, bruit, explosions, .......

Nous serions encerclés par des industries polluantes sans autre espace vert pour les 500 habitants du village que le chemin de halage le long de l’Escaut !

En conséquence, je m’oppose à la révision du plan de secteur. Calonne ne doit pas devenir un village martyr !

Il reste dans le Tournaisis suffisamment de pierre pour produire du clincker ou du ciment pour au moins 100 ans sans devoir réviser le plan de secteur. Il y a 40 ans, les patrons carriers et l’Administration se sont mis d’accord, au bout de longues discussions, sur le plan de secteur actuel. Il n’y a aucune raison de le réviser. En conclusion, je demande un moratoire et une concertation entre carriers et Administration pour évaluer avec objectivité les ressources disponibles dans les zones d’extraction prévues au plan de secteur.

Guy Schiltz, rue Emile Royer 19, 7642 CALONNE