le logoCOMMUNIQUE IMPORTANT


LE 15 AVRIL 2006

A l'occasion de l'entretien qu'elle a accordé à un journaliste de la presse locale (article paru ce 15 avril), Marie-Paule Noulette, présidente de l'ASBL l'air à l'oeil, a entre autre, déploré le manque de dialogue entre les différentes parties concernées par le dossier CCB.

C'est pourquoi, elle ne peut accepter, sans réagir, que les propos qu'elle a tenus ce jour là, soient modifiés ou tronqués. Ces modifications étant de nature à perturber les échanges existants.

Elle ne met pas en cause professionnalisme du journaliste, mais bien l'ampleur du dossier, qui ne permet pas toujours aux personnes qui ne le connaissent pas, de cerner parfaitement toutes les informations données lors d'un entretien.

Elle tient donc à préciser ce qui suit ;

1-La ville de Tournai n'est en rien concernée par un échéancier. Celui-ci a été dressé par Inter-Environnement-Wallonie, suite à la lecture de l'Arrêté Ministériel d'exécution du permis accordé à la CCB en mai 2005. Marie Paule Noulette a notifié à ce propos à son interlocuteur qu'il était difficile de savoir où en étaient les choses puisque aucun comité d'accompagement n'avait eu lieu depuis le 7 juin 2005. On ignore notamment ce qui en est de la cabine télémétrique qui, selon le permis, doit être opérationnelle avant le début de la coïncinération des déchets dangereux (cabinet M.Lutgen).

2-En ce qui concerne la Région Wallonne, il est vrai que les premiers contacts que nous avons eu avec le cabinet de Mme Vienne étaient navrants par rapport à la qualité des échanges que nous avions connus avec le cabinet de M Detienne (avant les élections).

Nous constatons toutefois, depuis le 11 mars (venue de Mme Vienne à Tournai), une « normalisation » des contacts.

Nous ne voyons donc pas la nécessité de mettre nos relations actuelles avec la région wallonne, et plus particulièrement avec le cabinet de Mme Vienne, en doute !

Afin de compléter cette information, depuis ce mercredi 12, nous avons appris ,que conformément à l'engagement qu'il avait pris le 11 mars, Monsieur Massy a transmis un courrier concernant la cabine télémétrique au Ministre Lutgen. Une lettre a également été transmise sur le même sujet par M. Picalause (janvier) et par l'asbl l'air à l'oeil (février). Une interpellation a été faite par M.Delannnois. M.Letor (DPA) s'est également inquiété de la chose.

A ce jour, personne n'a reçu de réponse du Cabinet de M.Lutgen...

Le Conseil d'Administration de l'asbl « l'air à l'oeil ».