le logoTournai / Déchets dangereux à la CCB


Les riverains veulent être entendus


Jusqu' ici, l'A.S.B.L. « L' air à l' oeil » n'a cessé de fustiger la lourdeur du comité d'accompagnement encadrant la co-incinération de déchets réputés dangereux dans les fours d'Italcementi Gaurain.

La troisième réunion, mardi soir n'a, semble-t-il, pas échappé à cette critique.
"On ne semble pas vouloir nous entendre, notamment pour que notre cinquième représentant soit désigné", déplore Gilbert Van Luchene, riverain. "Ni le Dr Noël, pour l'IPHB, ni M. Gérard, pour Ilssep, n'étaient là pour commenter les études de qualité de l'air. Le cimentier nous présente des résultats satisfaisants en dioxines et furannes. Or une directive régionale l'autoriserait à déroger aux valeurs d'émissions fixées dans le permis".

Dans les fours 3 et 4 de Gaurain, on est loin des 160.000 tonnes d'entrants, limite annuelle du permis délivré en mai 2004.
Les essais auraient consommé 160 tonnes ; en 2007, il est prévu de valoriser 1.500 tonnes de déchets de classe 2 (fuel déclassé et huiles usagées, notamment). "CCB a promis que les filtres à manche seraient opérationnels au printemps", acte le membre de l'A.S.B.L.
Pour en savoir davantage, au-delà de leurs investigations, les riverains devront attendre le 8 mai pour la prochaine réunion du comité.

Alors dans l'opposition, le CDH avait dénoncé "l'inaction de la Ville en la matière", en mars 2006.
Le parti humaniste au même titre que la nouvelle présidente du comité, l' échevinePS Natacha Alleman, sont attendus au tournant.

ALEXANDRE VALÉE 14 décembre 2006 - Le Soir