le logoL'associatif s'immisce dans la gestion.


Edition du jeudi 28 septembre 2006

Collectif Parking, ASBL L'air à l'oeil, Apic, Tournai-Commerces, Carnaval, Jeunesses musicales, Fondation Pasquier-Grenier, « Inondés de Willemeau », ... Au total, 23 associations locales conviaient des représentants des quatre partis traditionnels (et de « Vivant ») à entendre leurs revendications, hier soir à Willemeau.

Ces groupes de citoyens militent tantôt pour un soutien à la culture et aux milieux associatifs, tantôt pour des aménagements de sécurité routière ou contre les impacts environnementaux de projets industriels. Cette diversité d'intérêts, mêlée à des enjeux transversaux et à « un certain malaise » dans le secteur, rend la démarche inédite et pertinente. « Notre objectif n'est pas de régler des comptes : le document de base de la soirée ne reprend aucun fait précis des six dernières années. Au contraire, nous avons tracé des lignes directrices », assure Jacques Baudart (Infoparking), à l'entame du débat. « Pour collaborer à un projet de développement communal, nous nous invitons dans la gestion de la ville, chacun en tant qu'expert sur des sujets particuliers. Ne l'oublions pas : nous élisons des mandataires mais restons tous propriétaires du bien qu'ils devront gérer. »

Sans velléités électoralistes, mais en rappelant que réunies, les 23 associations « pèsent » au moins 3.000 voix, le collectif relève des manquements dans l'actuelle gestion. Il propose d'ouvrir le bulletin Tournai la Belle et le site web de la Ville à l'associatif, de parfaire l'assistance à ce secteur notamment via une « maison des associations ».

Le PS sans son bourgmestre.

Autres suggestions : la création d'un poste de médiateur communal, le développement du service urbanistique autour d'un architecte du bâti et d'un échevinat du Patrimoine. Le collectif demande aux élus de faire preuve de davantage de transparence et de cohérence dans leurs choix. « Nous voulons des vues globales et des échéances en matière de culture, de développement économique et d'environnement ».

Les associations entendent d'ailleurs revoir les élus tournaisiens en juin puis tous les six mois, afin de mesurer l'éventuelle mise en oeuvre de ces idées, d'en apporter d'autres... Écolo, CDH et MR avaient délégué leur tête de liste respective à Willemeau, hier. Au PS, c'est Paul-Olivier Delannois qui est monté au jeu, le bourgmestre Christian Massy préférant éluder cette rencontre, sur le contenu de laquelle nous reviendrons sous peu.

ALEXANDRE VALÉE le 29/09/06