le logoLa cabine télémétrique à Havinnes.


Les vidéos de notre télévision locale (Notélé).

souper février 2008

Le 07/03/08
Une station télémétrique de mesure de la qualité de l’air ambiant sera prochainement installée à Havinnes, dans l’entité de Tournai. Proche de la cimenterie CCB, cette station était attendue depuis de nombreuses années par les riverains. Aujourd’hui, une convention vient d’être signée.
Nathan Baunier et Olivier Justronck.

Remarques de l’asbl :
On s’étonnera d’entendre que la station n’a pas mis tant de temps que cela à arriver, alors qu’elle est réclamée depuis de nombreuses années (2003) par les riverains...et que celle-ci se retrouve dans les attendus de l’AM de mai 2005 signé par le Ministre Lutgen ! C’est par ailleurs, ce même Ministre qui a, fin décembre 2007 demandé à la ville de Tournai, suite aux questions de l’asbl l’air à l’œil, de trouver un terrain endéans le mois pour cette station télémétrique.
Que la ville soit ravie que la cabine arrive à Havinnes, on l’espère bien! Mais qu’elle semble étonnée que cela arrive chez nous, nous étonne beaucoup !

Le 21/03/08
Pas contents les membres de l’asbl l’air à l’oeil: cette association, créée à l’origine pour défendre la qualité de vie autour des installations cimentières, se sent mésestimée par les autorités communales. Cela ne l’empêche pas de continuer à s’impliquer activement : l’association s’est penchée hier soir sur l’ évolution du dossier et l’installation de la station télémétrique.
Ludovic Durieux et Thomas Rasseneur

Le 22/03/08
Hier dans nos actualités, l’association “L'air à l’oeil” faisait part de son sentiment d’être mésestimée par les autorités communales tournaisiennes.
Ce matin, l’échévine concernée, Natacha Alleman, exprime son indignation au travers d’un communiqué...

Réponse de l’Echevine ou comment noyer le poisson

Comment ?

  1. En se limitant à ne parler que de la cabine alors que nous dénonçons également le climat déplorable du comité d’accompagnement
  2. Si ce n’est pas dénigrer le travail d’un groupe que de reprendre tout à son propre actif en déclarant avoir vite et bien travaillé et en montrant de l’autosatisfaction.
  3. Personne et surtout pas l’asbl ne veut faire croire que l’utilisation de la station télémétrique leur est réservée….au contraire, l’asbl a toujours réclamé la station pour contrôler la qualité de l’air de la région.
  4. Nous ne demandons pas mieux que de travailler en bonne collaboration avec la ville, mais il faudrait alors qu’elle accepte de lier un réel dialogue (entre autre, nous n’avons jamais pu obtenir le cahier des charges de cette station télémétrique, alors que nous l’avons demandé). Il est cocasse de constater que le véritable interlocuteur que nous ayons eu jusqu’alors est un Ministre (qui soit dit en passant doit avoir d’autres « chats à fouetter »), qui siège à Namur et qui habite dans la province Luxembourg ! Alors que les gens directement concernés et, en principe plus proche de nous...
  5. Nous pensions que le dossier « station télémétrique »,pour avoir été abordé à plusieurs reprises au sein du comité d’accompagnement CCB, était suffisamment connu de l’Echevine. C’est pourquoi nous la pensons de mauvaise foi. Si ce n’est pas le cas, alors...
    Chacun appréciera à sa manière.

Pour répondre à certaines questions qui nous ont été posées tant par les journalistes que par des citoyens

  1. Nous n’avons à aucun moment voulu politiser notre conférence de presse. Nous avons clairement répondu aux journalistes qui se demandaient quelles étaient nos opinions politiques . Ceux-ci ont pu constater que nous n’étions pas des opposants à la majorité actuelle. Il s’agit réellement d’un mouvement citoyen !
  2. Nous avons à différents moments tenté un dialogue avec l’autorité communale de Tournai, mais son fonctionnement ne l’a jamais vraiment permis (quand un Echevin doit constamment se référer au collège avant de pouvoir donner une réponse, il faut avouer que cela rend la communication un peu ardue).